LE LÂCHER PRISE PAR L’ACTION

Corine Lépine, Masso-kinésithérapeute

Saint-Jean-sur-Richelieu


Vous arrive-t-il d’être envahi par vos pensées? Si ça ne vous arrive jamais, je vous en prie contactez-moi et dites-moi la recette! Et pour les autres à qui ça arrive, continuons ensemble si vous le voulez-bien.


Il est soit dit en passant normal d’avoir beaucoup de pensées. En tant qu’être humain nous en avons en moyenne 65 000 par jour! C’est énorme! Alors, comment arriver à gérer tout ça? En fait, il ne sert à rien de se battre contre elles, elles sont là. Reste plutôt à examiner objectivement quelle est la nature de vos pensées. Sont-elles positives ou négatives, constructives ou destructives, objectives ou subjectives? À partir du moment où nous prenons conscience de la nature de celles-ci, nous pouvons commencer à avoir un pouvoir sur nous-mêmes en les modifiant.

Pour ma part, j’ai compris que lorsque je ne suis pas consciente des pensées qui me tourmentent, je me laisse envahir par elles et cela affecte mon humeur, ma perception des gens et de l’environnement et même mon niveau d’énergie. Alors, maintenant je m’efforce de faire un focus sur mon état d’être et lorsque je sens quelque chose en moi qui ne tourne pas rond, je m’arrête et observe mes pensées.


J’ai compris dernièrement que certaines pensées sont là (et ne lâche pas!), car il y a un besoin non répondu qui se cache derrière.


Comme par exemple : je pense sans cesse à des pommes! Je suis envahie de pommes! Des pommiers, des compotes de pommes, je vois des pommes partout où je regarde! Au secours, mais lâchez-moi! En fait, si m’arrête un moment et observe que je pense à des pommes, je peux ressentir la faim et par le fait même combler mon besoin en prenant un repas. Par la suite, comme par magie je suis libre de pensées de pommes!


Cet exemple très simple, s’applique aussi pour des situations plus complexes. Prenez le temps de vous arrêter, de respirer et simplement observer vos pensées sans les juger, sans les analyser et par le fait même les ressentis dans votre corps. Quel besoin n’est pas répondu? Le besoin d’être seul, le besoin de manger, le besoin d’avoir une réponse, le besoin de changer de travail, le besoin de changer votre entourage… la liste peut être longue. C’est à vous de prendre le temps de vous écouter et de prendre soin de vous en faisant l’action appropriée.


Je vous le partage, car je suis de nature anxieuse et si je ne prends pas soin de moi, je peux facilement être si envahie par des pensées que je me demande : qu’elle est la réalité?


Être à l’écoute objectivement de mes pensées et de mon corps, avoir le courage de faire les actions nécessaires pour répondre à mes besoins m’apporte une paix intérieure qui n’a pas de prix.


C’est ce que j’appelle le lâcher prise par l’action. Je vous souhaite la paix avec vous-même.


Namasté

125 vues

© 2020 par MonKalyan